Cash’n'Guns

mai 5
Posted by

Notre jeu de la semaine est un jeu à l’ambiance déjantée et très fun, légèrement inspiré de situations tendues comme celle du film Reservoir Dogs. Les joueurs forment un gang de criminels enfermés dans un hangar pour s’assurer de la juste répartition du magot qu’ils viennent de dérober. Oui mais voilà, si le casse a bien été exécuté, cette répartition pose davantage de problèmes car chacun va vouloir une part plus importante du gâteau. Et comme chacun a gardé son arme, il va chercher à faire pression sur les autres joueurs via des menaces plus ou moins sourdes. Coups dans le dos et traîtrises seront à l’ordre du jour. Cash’n'Guns est un jeu de Ludovic Maublanc édité en 2005 chez Repos Prod et illustré par Gérard Mathieu. Il est prévu pour 4 à 6 braqueurs à partir de 10 ans pour des règlements de compte durant en gros 30 minutes.

Dans la boîte de Cash’n'Guns, vous trouverez une série de personnages figurés sur des tuiles cartonnées et placés sur des supports plastiques. Il y a aussi tout un petit tas de cartes, des billets de banque, une série de jetons et surtout six faux pistolets en mousse. Chaque joueur va prendre un pistolet, son personnage et les 8 cartes correspondantes. Le jeu va durer 8 tours (une carte étant jouée à chaque tour) et c’est à ce moment le plus riche qui va l’emporter. Chaque tour se déroule de la même manière…

On va tout d’abord placer au centre de la table 5 billets de banque tirés au hasard dans le tas de billets ; il se peut qu’il en reste du tour précédent, auquel cas les nouveaux s’y ajoutent et on en a plus de 5. Ceci constitue le magot à se répartir à ce tour.

Chaque joueur choisit ensuite secrètement l’une de ses cartes. Chacun a le même choix de cartes en début de partie, à savoir une carte « Bang bang bang », 2 cartes « Bang » et 5 cartes « Clic ». On pose sa carte devant soi face cachée.

On compte ensuite jusqu’à 3 et chacun va alors utiliser son pistolet en mousse pour braquer un autre joueur et ainsi le menacer. Après de possibles négociations et autres, on compte à nouveau jusqu’à 3 et les joueurs ont le choix entre se coucher ou continuer. Si on se couche, on fait tomber la figurine de son personnage et on pose son pistolet ; on prend aussi un jeton « honte », mais par contre on ne pourra pas être touché par des tirs à ce tour, tout comme on ne pourra pas recevoir une part du magot à ce tour.Les joueurs visant des joueurs qui se couchent peuvent alors poser leur arme, ils ne tireront pas à ce tour (leur menace a été suffisante).

Là, si un joueur (parmi ceux qui braquent encore quelqu’un qui ne s’est pas couché) a choisi sa carte « bang bang bang », il tire le premier (ou en simultané avec d’autres « bang bang bang »). Sa cible doit se coucher (sans prendre de jeton « honte ») et prend un jeton « blessure ». Au troisième jeton « blessure », un joueur est éliminé.

Puis on regarde qui a joué une carte « bang » et tous les « bangs » tirent en même temps avec les mêmes effets que ci-dessus. Les cartes « clic » ne font aucun effet.

Il est alors temps de répartir le magot du tour entre les joueurs encore debout. La répartition doit se faire de manière équitable et sans « faire de monnaie » avec donc uniquement les billets présents sur la table à ce moment-là. Voilà pourquoi il peut rester des billets auxquels s’ajouteront les 5 tirés au début d’un nouveau tour.

A la fin des 8 tours, quand il n’y a donc plus de carte à jouer, chaque joueur additionne les billets en sa possession, et retire à la somme 5’000$ par jeton « honte » qu’il a reçu. Le plus riche l’emporte.

Il s’agit là de la règle de base du jeu, très sympathique et très accessible. Mais Cash’n'Guns vous propose des variantes permettant d’aller un peu plus loin. Il y a la règle des super-pouvoirs qui donne à chaque gangster une capacité spéciale. On a aussi la variante du flic infiltré qui doit contacter ses collègues sans se faire démasquer.

Cash’n'Guns est un jeu très fun et très efficace pour mettre de l’ambiance. Rempli de bluff, d’alliances et de coups fourrés, il promet des moments très sympathiques.

Nous avons aussi à disposition la version Cash’n'Guns Live » pour 8 à 20 joueurs, qui se déroule plutôt debout et pas autour d’une table, avec un jeu en équipes. A tester aussi.

Quelques liens :

Sur le site Repos Prod

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

La règle en vidéo

%d blogueurs aiment cette page :