Escape – La malédiction du temple

juin 10
Posted by

Escape – la malédiction du temple est un jeu qui a pas mal buzzé au salon d’Essen 2012 et par la suite. En effet, une partie d’Escape est toujours une expérience étonnante et prenante, stressante, pleine de suspens. Ce jeu pour 1 à 5 joueurs à partir de 8 ans (donc plutôt accessible) est de type coopératif : les joueurs jouent contre le jeu et gagnent ou perdent tous ensemble. La durée d’une partie est d’exactement 10 minutes (plus explication des règles bien entendu), le temps à disposition avant que le temps ne s’écroule, le tout réglé par un CD avec une musique d’ambiance. Ce jeu de Kristian Amundsen Østby illustré par Oliver Schlemmer est sorti en 2012 chez Queen Games.

Dans Escape, vous êtes des aventuriers qui tentent de sortir d’un tombeau qui va s’écrouler sur vos têtes exactement dix minutes après le début du jeu. Votre but est donc d’en sortir (ouais bon c’était évident) mais attention! C’est un jeu coopératif alors il faut que tout le monde réussisse à sortir, sinon tout le monde a perdu! L’entraide sera précieuse! Pour sortir, vous serez obligés de ramasser des émeraudes dans les différentes salles du temple et d’explorer ce dernier pour trouver la sortie.

A son ouverture, la boîte vous livrera tout un tas de tuiles carrées en carton, pas mal de dés aux symboles étranges, des pions et des gemmes ; le tout avec un CD et un livret de règles (plusieurs livrets en fait puisque la boîte de base intègre d’ores et déjà deux modules d’extension).

On place le hall d’entrée au centre de la table et deux salles choisies aléatoirement de part et d’autre du hall. Les autres salles (sous forme d’une tuile par salle) forment une pioche. On mélange la sortie avec les dernières tuiles pour qu’elle n’apparaisse pas trop tôt. On place un certain nombre d’émeraudes sur le coffre commun (le nombre d’émeraudes dépend du nombre de joueurs et régule la difficulté du jeu). Chaque aventurier reçoit un pion qui le représente et qu’il pose dans le hall d’entrée, ainsi que 5 dés. Vous êtes fin prêts pour commencer l’aventure! On place le disque dans un lecteur (ou alors on prépare la piste MP3 disponible en ligne) et c’est parti. Tous les joueurs vont commencer à lancer leurs dés en même temps. Oui, avec ces seules 10 minutes, on ne va pas attendre patiemment son tour, l’urgence est au rendez-vous. Chacun lance donc ses dés, en garde certains, en relance d’autres, afin d’obtenir les combinaisons nécessaires à l’avancement du jeu avec les symboles présents sur les dés.

Pour rentrer dans une salle adjacente à celle dans laquelle vous vous trouvez, il faudra obtenir une combinaison de deux symboles (généralement un aventurier avec une clé ou une torche), ce qui permet de déplacer son pion dans cette salle. Pour explorer une nouvelle salle, il faut là deux aventuriers ; on pioche une tuile (face cachée) et on la retourne pour la poser sur l’une des sorties de notre salle. Ainsi, de pioche en pioche, on va agrandir le temple, s’y aventurer, explorer, et diminuer la pile pour trouver la sortie qui avait été placée dans les dernières.  Si le dé tombe sur le masque noir, il est bloqué et on ne peut plus l’utiliser. Un masque jaune permet de débloquer deux masques noirs ; comme le jeu est collaboratif, je peux utiliser mes masques jaunes pour débloquer un autre joueur présent dans la même pièce.Et si les joueurs estiment en groupe qu’ils sont trop bloqués, ils peuvent placer une émeraude supplémentaire dans le coffre commun pour pouvoir relancer tous leurs dés noirs.

Certaines salles permettent, moyennant un certain nombre de symboles (des torches ou des clés) de déplacer un certain nombre d’émeraudes du coffre commun à la salle en question. Et c’est là que l’aspect coopératif du jeu prend tout son sens. Car si vous êtes plusieurs dans une salle, il suffira d’additionner le nombre de torches ou de clés de chacun pour atteindre le nombre requis et c’est tout de suite beaucoup plus facile de faire 4, 7 ou même 10 symboles identiques.Quel est l’intérêt de sortir des émeraudes du coffre commun? Et bien lorsqu’un joueur atteint la tuile de sortie, il doit obtenir sur ses propres dés autant de clés qu’il reste d’émeraudes dans le coffre, plus 1. Ce qui fait qu’avec le gros paquet qui s’y trouve au départ, il est impossible de sortir sans avoir transféré des émeraudes dans les salles. Une fois sorti, on peut donner un de ses dés à l’un des autres joueurs… Le seul moyen de gagner est de sortir tout le monde du temple avant que celui-ci ne s’écroule.

Escape est un jeu d’ambiance, stressant et prenant. Les lancers de dés frénétiques sont rythmés par une bande-son accrocheuse et bien pensée. La musique vous entraine dans les profondeurs d’un tombeau et dans la peau d’un archéologue à la Indiana Jones. Il s’agit de l’écouter avec attention, en particulier les coups de gong responsables de contraintes supplémentaires. Au premier et au deuxième gong, tout le monde doit se rendre dans le hall d’entrée. Celui qui n’y arrive pas avant que la porte ne se referme perd un dé pour tout le restant de la partie. Ensuite, quand la porte est fermée, tout le monde repart en exploration. Quand trois gongs retentissent, c’est le signal que maintenant, c’est le moment de sortir du tombeau! C’est la course, tout le monde s’affole, lance frénétiquement les dés, c’est le chaos total et le chacun pour soi! Et soudain le tombeau s’écroule et c’est fini… Le jeu est jouable avec un sablier (fourni) mais le tout est moins fun et moins captivant. Escape prendra son sens avec une bande-son retentissant dans la pièce. Cette immersion fait de Escape une belle réussite.

Les extensions proposées dans la boîte permettent de rajouter un peu de piquant et de pimenter les parties suivantes. Vous pourrez ainsi rajouter des malédictions qui vous contraindront à jouer dans certaines conditions. De quoi rendre le jeu plus difficile et plus tendu. Les règles de base étant plutôt simples et accessibles, les joueurs à la recherche de vrais défis intègreront rapidement ces éléments supplémentaires.

Quelques liens :

Sur le site de Queen Games

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

La règle en vidéo

%d blogueurs aiment cette page :