Le Petit Prince

juin 3
Posted by

Nous fêtons cette année les 70 ans de la parution du Petit Prince, l’œuvre magique d’Antoine de Saint-Exupéry qui ne laisse personne indifférent. Et dans ce contexte on trouve aussi un jeu sur le thème du Petit Prince. Contrairement à nombre de jeux « à licence », il ne s’agit pas ici d’un travail de commande fait à la va-vite, mais on a un vrai jeu créé par deux auteurs reconnus et de talent, à savoir Antoine Bauza et Bruno Cathala. Si vous êtes des fidèles de nos soirées jeux, vous aviez eu l’occasion de voir passer le jeu en début d’année avant sa parution en présence de Bruno Cathala lui-même. Le Petit Prince est donc sorti cette année aux éditions du Ludonaute. C’est un jeu pour 2 à 5 joueurs, annoncé dès 8 ans pour des parties d’une petite demi-heure. Un jeu familial où chacun trouvera son plaisir, que l’on joue de manière « légère » dans son coin ou que l’on se lance dans l’aventure de manière intensive en prenant en compte tous les paramètres chez les autres joueurs.

Au passage, signalons que nous présenterons ce jeu le vendredi 7 juin à la bibliothèque d’Ecublens lors d’une soirée autour du texte du Petit Prince.

Vous pouvez aussi consulter à la ludothèque le magazine Plato n°54 qui revient en détails sur la création et l’édition de ce jeu ; un article très intéressant permettant de découvrir de l’intérieur le processus menant de l’idée de base au jeu.

Dans ce jeu, chaque joueur va construire une planète et marquera à la fin de la partie des points en fonction des éléments que l’on trouvera dessus et autour. La boîte et le jeu en lui-même sont illustrés par les travaux de Saint-Exupéry (l’une des bases de l’accord donnant aux auteurs le droit d’utiliser cette licence). C’est donc avec un plaisir certain que l’on retrouve cette patte graphique si connue, et franchement agréable. Cela aide vraiment à l’immersion et on se retrouve plongé dans le conte ; d’autant que l’on va bien sûr y retrouver de nombreux protagonistes du livre.

Le jeu est constitué de tuiles carrées de différents types permettant, une fois assemblées, de reconstituer une planète. A noter que le dos de la boîte sert de piste de score pour le décompte en fin de partie.

Une planète est constituée de 16 tuiles : 4 sont pleines et forment le centre, 8 autres ont un morceau de planète seulement et forment les bords arrondis, et 4 autres ne comportent pas de morceau de la planète en elle-même mais constituent le ciel autour. Sur ces tuiles de ciel formant les coins de la planète, on trouve les divers personnages rencontrés par le Petit Prince au cours de ses aventures. Et chacun des personnages va permettre aux joueurs de marquer des points de différentes manières. Par exemple l’Astronome vous fera marquer des points pour chaque coucher de soleil sur votre planète, l’Allumeur de réverbère fera de même pour chaque réverbère, le Petit Prince pour les différentes couleurs de moutons et les caisses possédées, ou le Jardinier pour chaque baobab, etc.

En début de partie, les tuiles sont posées face cachées en 4 pioches, l’une pour les tuiles centrales, une autre pour les bords dans un sens, la troisième pour les bords allant dans l’autre sens, et la dernière pour les coins. A son tour, un joueur va retourner autant de tuiles d’un type qu’il y a de joueurs. Il va en sélectionner une et le poser devant lui pour constituer sa planète. Puis il va dire quel sera le joueur suivant à se servir ; celui-ci prendra une tuile pour construire sa planète et désignera le suivant. Et ainsi de suite jusqu’à ce que chacun ait pris une tuile, le dernier joueur n’ayant pas le choix. Par contre, ce dernier joueur sera le premier du tour suivant, prélevant autant de tuiles que de joueurs dans l’une des pioches pour les révéler.

Le jeu continue ainsi jusqu’à ce que chacun ait une planète de construite. On notera que si un joueur se retrouve avec trois baobabs sur sa planète, il retournera face cachée les tuiles avec des baobabs et ne pourra donc pas les utiliser dans le décompte des points. Le joueur ayant le plus de volcans en fin de partie se verra lui affublé d’un malus à son score.

La partie prend fin après 16 tours lorsque les planètes sont toutes construites. Chaque joueur va alors pouvoir compter ses points en fonction des 4 personnages qui figurent dans ses coins. On voit donc que les différents joueurs n’auront pas les mêmes buts. Certains chercheront les moutons alors que d’autres seront plutôt portés sur les réverbères ou les couchers de soleil par exemple.

Il est donc tout-à-fait possible de jouer le jeu de manière assez simple sans se forcer et de chercher à constituer sa planète tranquillement dans son coin. Mais des joueurs plus exigeants prendront un malin plaisir à observer les besoins et les objectifs de leurs adversaires afin de ne pas leur laisser les tuiles intéressantes et de désigner comme joueur suivant quelqu’un de peu dangereux. Sur une base de règles plutôt simples, le Petit Prince peut se révéler très tactique et chacun y trouvera son compte en fonction de sa manière de jouer. Ce jeu recèle une profondeur plus grande qu’il n’apparaît au premier abord et on se surprendra à découvrir une mécanique permettant fourberie et mauvais coups dans l’univers si doux du Petit Prince.

Un bel objet au graphisme attachant, basé sur un livre intemporel et touchant, avec une mécanique ludique parfaite et très accessible, voilà ce que vous propose ce Petit Prince que nous ne pouvons que vous conseiller chaleureusement.

 

Quelques liens :

Sur le site du Ludonaute

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

La règle en vidéo

 

%d blogueurs aiment cette page :