Marrakech

mar 4
Posted by

Ce week-end avait lieu à Cannes le Festival International des Jeux, manifestation au cours de laquelle est décernée l’As d’Or, prix du jeu de l’année. Du coup nous vous présentons comme jeu de la semaine un ancien gagnant de ce prix. Ce jeu de Dominique Ehrhard a été édité pour la première fois en 2007 chez Gigamic. Son succès lui a valu plusieurs ré-éditions (en 2008 et 2010, avec des boîtes légèrement différentes), suite à son obtention du prix de l’As d’Or en 2008 (ce genre de prix est très souvent synonyme de nombreuses ventes). Marrakech est un jeu pour 2 à 4 joueurs, dès 6 ans, pour des parties d’environ 15 minutes. Il s’agit donc d’un produit familial, très accessible. Il constitue une excellente entrée dans le jeu de société dit moderne, puisque ses règles simples ne vont pas rebuter les gens qui jouent peu, mais il présente aussi très vite une belle opportunité de réflexion. Et c’est cela qui fait sa force et son succès : une profondeur indéniable sur une base très simple. A noter encore que ce jeu a la chance de bénéficier d’un magnifique habillage graphique de la part de la très talentueuse Marie Cardouat.

Dans Marrakech, chaque joueur prend la place d’un marchand sur le marché aux tapis de la ville éponyme. En vendant des tapis au marchand Assam, et en se plaçant au mieux sur les emplacements du marché, les joueurs vont acquérir de l’or et des points de victoire.

Le matériel de ce jeu est vraiment une grande réussite qui poussera à l’ambiance et à l’immersion lors des parties. On notera en particulier les jolis petits tapis de tissus, de 4 couleurs différentes (une pour chaque joueur). Il y a aussi toute une série de pièces dorées (5 dirhams) et argentées (1 dirham), un dé, une figurine en bois représentant Assam, et un plateau de jeu. On étale ce dernier au centre de la table et on place Assam au centre. A son tour, chaque joueur va accomplir les actions suivantes dans l’ordre :

  • déplacer Assam,
  • payer ce qu’il doit,
  • placer un tapis.

Pour déplacer Assam, on peut le pivoter d’un quart de tour ou le laisser dans la direction qu’il a déjà. On lance ensuite le dé qui indiue un certain nombre de babouches (de 1 à 3). On avance alors Assam du nombre de cases indiqué. Le plateau est prévu pour effectuer des demi-tours sur ses bordures, si l’on y arrive.

Si Assam finit son trajet sur un tapis appartenant à un adversaire du joueur actif, ce dernier va payer au propriétaire du tapis un certain nombre de dirham. Ce nombre est égal au nombre de cases adjacentes recouvertes par des tapis de cette couleur.

Ensuite, le joueur actif va placer un tapis de sa couleur sur le plateau, recouvrant ainsi deux cases contiguës. L’une de ces cases est adjacente à celle sur laquelle se trouve Assam. Le tapis peut être posé sur deux cases vides, une case vide et une case avec une autre moitié de tapis, ou sur deux moitiés de deux tapis différents.

Ainsi le plateau va petit à petit être recouvert de tapis, ceux-ci se chevauchant. On va bien entendu chercher à optimiser le placement de ses tapis pour obtenir de larges zones afin de contraindre les adversaires à payer beaucoup d’argent. On cherchera aussi à se déplacer de manière à éviter les zones occupées par des adversaires. Il y a donc là toute une part de stratégie et de réflexion qui rendent le jeu très intéressant.

Le jeu prend fin lorsque le dernier tapis est posé. Chaque joueur parque un point pour chaque case où sa couleur de tapis est visible, et pour chaque dirham qu’il possède. Celui qui en a le plus a gagné.

Un jeu prenant, accessible, avec une ambiance sympathique, et un matériel très joli. Que du bonheur donc, nous ne pouvons que vous le conseiller…

 

Quelques liens :

Sur le site de l’éditeur

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

La règle en vidéo sur videoregles.net

 

%d blogueurs aiment cette page :