Origin

juin 2
Posted by

Voici un jeu qui va vous emmener aux origines de l’Humanité et avec lequel vous pourrez participer au peuplement de toute la planète, le tout de manière relativement simple puisque Origine s’avère très accessible. Sorti en 2013 chez Matagot, ce jeu d’Andrea Mainini et illustré par Neyphila fonctionne entre 2 et 4 joueurs, dès 8 ans, pour des parties d’environ 45 minutes. Il dispose de deux version des règles, dont l’une plus légère. Prenez en main le destin d’une part de l’Humanité et optimisez votre développement afin d’obtenir un maximum de points.

La très jolie boîte d’Origin s’ouvre sur un matériel superbe et d’une très grande qualité. Ce sont surtout les 36 pions en bois qui attirent le regard, de 3 formes, 3 tailles, et 3 épaisseurs, magnifiques. A côté on trouve un beau plateau, une série de pions de couleurs perforés (de 4 couleurs pour les 4 joueurs), quelques jetons et des cartes. Le plateau est ouvert sur la table ; sur les détroits reliant les continents, on place les jetons « détroit » ; sur les terrains indiqués comme zones de chasse, on place les jetons « chasse ». On place l’un des pions en bois pris au hasard sur le territoire au centre du continent africain. Chaque joueur prend les pions perforés à sa couleur ainsi que 3 cartes objectif. Sur le plateau secondaire d’innovation, on dispose des tuiles « innovation », de manière un peu différente selon les règles choisies. A son tour, un joueur va devoir réaliser une action parmi 3 possibles, il en récolte ensuite les possibles récompenses ; à n’importe quel moment de son tour, il peut également jouer une carte de chacun des trois types depuis sa main. Les 3 actions possibles sont les suivantes :

  • Evoluer. Le joueur prend l’un des pions en bois de la réserve et le pose avec l’un de ses pions colorés sur un territoire contigu à un territoire déjà occupé par un pion. Le pion posée peut être exactement identique au pion contigu ; il peut aussi être de couleur différente si leur taille et leur épaisseur sont identiques ; il peut aussi être d’une taille plus grande de 1 si la couleur et l’épaisseur sont identiques ; il peut encore être d’une épaisseur plus grande 1 si la couleur et la taille sont identiques. Bref, si il y a au plus une différence entre les deux pions, on peut poser (mais il faut monter de 1 en taille ou en épaisseur si c’est l’un de ces critères qui diffère). Dès lors, le pion en bois et le pion coloré sont indissociables pour le reste de la partie.
  • Migrer. Le joueur peut déplacer un pion en bois avec le pion coloré de sa couleur qui lui est attaché d’au maximum 1, 2 ou 3 cases selon sa taille. Il peut passer par des territoires occupés, mais celui où il s’arrête doit être vide.
  • Echanger. Il est possible de se déplacer comme indiqué ci-dessus et d’atterrir sur un territoire déjà occupé par un pion adverse, pour que ce dernier soit moins épais que le pion qui arrive. Le pion qui occupait le territoire est délogé et expédié sur le territoire d’origine du pion déplacé.

Après avoir posé un pion sur un territoire par l’une des 3 actions ci-dessus (le pion délogé lors d’un échange n’est pas concerné), le joueur perçoit une récompense. On peut piocher une carte de la couleur du territoire concerné ou ramasser des jetons innovation qui permettront à nos populations de devenir plus performantes. En arrivant sur un territoire de chasse, on prend le jeton qui s’y trouve. Et si l’on occupe les deux côtés d’un détroit, on prend le jeton correspondant. Ces jetons rapportent des points.

Le jouer peut donc jouer une carte de chacun des 3 types pendant son tour. Les jaunes sont des cartes avec des actions ponctuelles, un effet immédiat avant que l’on défausse la carte. Les cartes oranges donnent des effets permanents et on les garde donc devant soi ; elles nécessitent d’avoir obtenu un certain nombre de jetons innovation. Les cartes violettes sont des objectifs ; elles indiquent des positionnements à obtenir sur le plateau, et on peut en poser une quand nos pions correspondent, permettant ainsi de marquer des points.

Il existe 4 conditions de fin de partie qui déclenchent un dernier tour de jeu après lequel vient le décompte des points. Objectifs réussis et jetons obtenus seront vos sources de points pour déterminer le vainqueur.

Les règles allégées, dites « junior », restent identiques quant aux actions possibles. Par contre, la gestion des cartes, des innovations et des points est simplifiée. Le décompte étant modifié, la stratégie à adopter n’est pas tout-à-fait la même du coup.

Origin est un jeu qui pourrait être complètement abstrait. Le peuplement de la planète constitue un joli thème mais il n’impacte pas directement le jeu. Par contre, le matériel magnifique constitue un aspect extrêmement séduisant qui vous plongera dans le jeu. Les choix à effectuer et le système des objectifs secrets s’avèrent très efficaces. Origine est un très bon jeu familial, de qualité, qui vaut largement le détour.

 

Quelques liens :

Sur le site Matagot

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

%d blogueurs aiment cette page :