Perplexus

juin 17
Posted by

Le Perplexus est un casse-tête retors dû à l’esprit diabolique de Michael McGuinnis. Il reprend le principe de ces tables avec un labyrinthe dessus, qu’il faut incliner pour faire avancer la boule qui y est posée ; le but est de faire arriver cette boule au bout du parcours en évitant les obstacles. Le Perplexus c’est donc un peu la même chose, mais en 3D. Vous prenez une boule de plastique transparent, et vous placez à l’intérieur un labyrinthe infernal composé de virages, de montées et descentes, d’escaliers, et autres éléments rendant la progression de la petite boule métallique très complexe. Chaque obstacle est une étape numérotée, ceci vous permettant de voir jusqu’à quel point vous avez pu progresser. Et ainsi de comparer avec vos prochains scores. Parce que oui, le Perplexus ne s’apprivoise pas en une fois. Le parcours y est vraiment complexe et la progression se fera petit-à-petit, lentement, après avoir pris le temps d’étudier le labyrinthe et d’évaluer par quelle méthode il faudra passer. Cet objet passionnant existe en différentes versions, toutes disponibles au Dé Blanc…

Le premier est le Perplexus Original, sorti en 2009 chez Iello pour la version française. Il est composé de 100 étapes diverses et variées, de plus en plus complexes. Il est décomposé en 3 niveaux et le jeu est conçu pour pouvoir reprendre directement au niveau 2 ou 3 une fois que l’on y est arrivé. Ainsi si on chute au milieu du niveau 2, on pourra reprendre au début du 2 au lieu de tout refaire depuis le début du niveau 1. Ce modèle est conseillé dès 6 ans.

Avec le succès du premier Perplexus, une nouvelle version est arrivée en 2011 : le Perplexus Epic. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une variante plus difficile pour celles et ceux qui ont vaincu l’original et le trouvent trop simple. un nouveau défi à la mesure des neurones les plus tordus, des mains les plus habiles, et des regards les plus acérés. 125 étapes avec cette fois 4 points de départ, et certains passages vraiment très ardus. Cette fois, il est conseillé dès 8 ans.

Pour faire plaisir aux plus jeunes ou aux moins habiles qui n’arrivaient pas à prendre en main les versions précédentes, l’auteur a amené en 2012 le Perplexus Rookie. Avec ses 70 étapes de difficulté croissante, c’est le bon moyen pour vous lancer dans l’aventure et vous entraîner avant d’attaquer les autres défis de la série.

Le petit dernier de la gamme, sorti cette année, c’est le Perplexus Twist. Attention les yeux, ici le défi s’avère plus corsé puisque deux poignées permettent de faire tourner les deux moitiés du labyrinthe, ceci afin de pouvoir faire coïncider les chemins au bon moment. Eh oui, malgré sa petite taille, le Perplexus twist est loin d’être aisé. Il est même conseillé aux connaisseurs des autres versions. Il ne s’agit plus ici de suivre un chemin linaire, mais en plus des obstacles il faudra tourner les poignées correctement, toujours sans faire tomber la petite bille.

Nous ne pouvons que vous conseiller de vivre l’expérience Perplexus, et de découvrir ces objets fabuleux. Ils offriront à votre sens de la logique et de la déduction, ainsi qu’à votre habileté, de véritables défis. Et il n’y rien de tel que de voir son voisin bloquer à l’étape 79 alors que l’on passe tranquillement la 80. Et là vous riez voir les vidéos YouTube de gens qui font le parcours en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Bon courage!
Quelques liens :

Sur le site de Iello

Sur Tric Trac

Sur BoardGameGeek

Le site officiel

 

%d blogueurs aiment cette page :