Petits meurtres et faits divers

déc 2
Posted by

Nous vous présentons cette semaine un jeu d’ambiance demandant sens de l’improvisation et goût de la parole. Petits meurtres et Faits Divers est un jeu de Hervé Marly sorti en 2007 chez Asmodée. Annoncé de 4 à 7 joueurs, c’est surtout à 6 ou 7 qu’il vous procurera le plus de plaisir. Il est aussi annoncé à partir de 13 ans, non pas à cause de ses règles, très simples. Mais tout simplement parce qu’il demande un sens de l’improvisation dont les jeunes enfants sont souvent encore démunis ; et puis certains des thèmes abordés ne sont pas toujours adaptés aux jeunes oreilles. Les parties sont présentées pour environ 45 minutes mais comme souvent dans ce type de jeu la durée sera variable selon vos envies et votre participation. Mais de quoi s’agit-il alors? Autour de la table, on aura un inspecteur, un greffier (dont on se passera à trop peu de monde mais qui s’avère très utile) et des suspects. Au cours de deux séances d’interrogatoires, le greffier devra déterminer qui est le coupable, et ce grâce aux mots prononcés ou non par les divers suspects. Une partie tourne vite à l’amusement général et les éclats de rire seront fréquents.

La boîte de ce jeu renferme essentiellement une série de livrets, destinés aux joueurs. On y trouve également une piste de score et des marqueurs pour y tenir le décompte des points, un sablier, ainsi que des tuiles recto-verso. On choisit un joueur qui sera inspecteur pour ce tour (les rôles tourneront à chaque manche) et il prend le livret qui lui est destiné. Son voisin devient le greffier, et prend le livret qui lui est destiné. Puis on réparti au hasard les livrets de suspects entre les autres joueurs ; parmi ces derniers figure un livret dont les pages intérieures sont marquées de taches de sang, il doit impérativement être dans le tas des livrets distribués si on joue à moins de 7 personnes. L’inspecteur choisit alors l’une des pages de son livret, qui indique une date, un crime commis, quelques lignes à son sujet, ainsi que la liste des suspects.  Rien qu’avec ces intitulés de crimes (il y en a 241), vous comprendrez très vite l’aspect comique du jeu :  »

L’inspecteur va ensuite interroger chaque suspect pour une durée de 2 sabliers, à tour de rôle. Chacun va donc devoir se construire un alibi, improviser des réponses aux questions qui lui sont posées et se défendre au mieux, tout en faisant si possible porter le chapeau aux autres. Personne à part le coupable lui-même ne sait qui est coupable. Les suspects ont tous une série de 3 mots qu’ils devront absolument placer au cours de l’interrogatoire ; le greffier y veillera, disposant aussi de cette liste, et donnera un sablier de plus pour continuer si un mot manque à l’appel. Les suspects innocents ont tous la même série de 3 mots ; ceux du coupable sont différents. Bien évidemment, ils ne sont pas toujours simples à caser au milieu du thème retenu. Il va donc falloir faire preuve d’une certaine tchatche pour se défendre, mais une fois lancé cela vient tout seul. L’inspecteur a ensuite droit à un second tour d’interrogatoire pour affiner son choix, et il ne pourra pas interroger les suspects dans le même ordre ; les mots sont différents cette fois, mais les innocents ont toujours une liste commune alors que le coupable en a une différente.

Une fois cette deuxième série d’interrogatoires passée, les joueurs vont utiliser leur petit carton double-face pour parier sur le choix de l’inspecteur : va-t-il ou non accuser le coupable? L’inspecteur donne ensuite son coupable et on vérifie. Les joueurs vont ensuite marquer ou perdre des points. L’inspecteur selon qu’il a trouvé ou pas, le suspect selon qu’il a été reconnu ou pas, et les autres en fonction de leur pari. Ces points restent cependant secondaires, donnant un aspect plus ludique à petits Meurtres et faits Divers, mais le cœur du jeu reste de s’amuser et de passer un bon moment à rigoler ; les points passent vite au second plan.

Il y aura donc tout un jeu à tenter de faire accuser les autres, à tenter de perdre l’inspecteur. Essayer de deviner les mots figurant sur l’autre liste pour les employer sera une très bonne tactique. Vu les thèmes et scènes décrits, il y a de quoi bien rigoler et proposer des délires de grande envergure. Bien sûr, au vu de la nécessité de s’exprimer, il ne conviendra pas à tout le monde. Mais pour la plupart des gens, ce jeu reste un très bon choix pour passer des moments incroyables.
Quelques liens :

Sur le site d’Asmodée

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

%d blogueurs aiment cette page :