Tokaido

avr 28
Posted by

La route du Tokaido est un axe de circulation côtier extrêmement important, traditionnellement la route reliant Edo à Kyoto avec ses différentes étapes. C’est ce voyage que nous offre Antoine Bauza avec le jeu Tokaido, sorti en 2012 chez Funforge et illustré par le talentueux Naïade, pour 2 à 5 voyageurs de 8 ans et plus, et des périples d’environ 30 à 45 minutes (un format très familial donc). Ce jeu de déplacement offre un angle d’attaque différent de ce dont on l’habitude, plus proche de la pensée nipponne que l’auteur connaît bien : ce n’est pas le premier arrivé qui l’emportera, ni le plus riche d’ailleurs, mais celui qui aura effectué les arrêts les plus importants pour développer sa richesses intérieure. On est ici en pleine application du concept zen à la mécanique du jeu, et le thème sied dès lors parfaitement au fonctionnement.

Dès l’ouverture de la boîte, Tokaido pose son ambiance par un matériel sobre et magnifique. Il se compose d’un plateau reprenant donc le parcours du Tokaido (tout juste pourra-t-on lui reprocher une piste de score peu pratique avec des cases trop petites). Différents voyageurs apparaissent sur des tuiles en carton, et la boîte comporte aussi un grand nombre de cartes et quelques petits jetons et meeples (ces petits pions en forme de personnages). Chaque joueur prend un pion baluchon et le meeple à sa couleur, puis place son pion sur la piste de score. Chacun reçoit ensuite deux voyageurs et en choisit un ; il pourra utiliser le petit trou de la tuile pour y fixer son baluchon et ainsi rappeler sa couleur. Les meeples sont ensuite placés sur la première case du plateau, dans un ordre tiré au hasard.

Dans Tokaido, c’est toujours le joueur placé en dernier qui va jouer. Si son nouveau coup le place toujours dernier, il pourra donc rejouer directement, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il dépasse l’un de ses adversaires. Un joueur peut avancer son meeple d’autant de cases qu’il le souhaite, mais ne peut aller que vers l’avant, on ne revient pas en arrière. Il est obligé de s’arrêter au pire au prochain relais (il y en a un certain nombre sur le plateau). Certaines cases ne permettent qu’à un voyageur de s’y arrêter, d’autres peuvent accueillir deux voyageurs. Les relais peuvent accueillir tout le monde. Quand un joueur se place sur une case, il effectue l’action qui en découle puis on regarde quel est le meeple en dernière position et c’est à lui de jouer (pour les cases accueillant plusieurs meeples, on considère celui qui est le plus éloigné de la route comme dernier). On va ainsi avancer jusqu’à ce que tout le monde ait atteint le prochain relais. Une fois que tout le monde sera installé au relais, le voyage recommencera à partir de là. Se dépêcher d’arriver au relais le premier n’est pas gagnant, car le vainqueur de la partie sera celui qui se sera le plus enrichi intérieurement par un maximum de rencontres et d’expériences. En effet, sur la route, on pourra s’arrêter à divers endroits :

  • Les boutiques permettent d’acheter des souvenirs, dont les collections rapportent des points.
  • Le temple permet de faire des offrandes.
  • La ferme permet de gagner de l’argent.
  • Les sources chaudes permettent de se reposer.
  • Les lieux de rencontre permettent de croise la route de divers personnages.
  • Les panoramas sont l’occasion de peindre des paysages ravissants.
  • Les relais sont l’occasion de se restaurer et de découvrir la gastronomie.

A chacune des cases, le tirage de cartes permet de simuler l’avancement des expériences vécues par notre voyageur et d’accumuler les points de victoire.

D’un simple jeu de parcours, Tokaido s’avère en fait très vite devenir un impitoyable jeu de blocage. Le nombre limité de voyageurs par case vous mettra en face du choix de sélectionner celle qui vous avantage ou de bloquer celle qui avantage le joueur suivant. On va commencer à regarder le jeu des autres et ce dont ils ont besoin pour obtenir les meilleures combinaisons. Un aspect redoutable et fort intéressant. La sérénité zen des premières apparences s’efface devant une course aux points nécessitant de faire des choix cruciaux. Et le tout donne au final un très bon jeu, prenant et tendu.

A noter que, dans la version disponible à la ludothèque, vous trouverez un petit goodies, à savoir une série de rencontres supplémentaires afin de pimenter davantage vos voyages.

 

Quelques liens :

Chez Funforge

Fiche Tric Trac

Fiche Boardgamegeek

 

%d blogueurs aiment cette page :